La pédagogie nouvelle

L'éducation nouvelle, qu'est-ce que c'est ?

L’Education Nouvelle est un mouvement pédagogique qui est né au début du XXème siècle. Il porte résolument un autre regard sur l’Enfant qui se construit.

L’Education Nouvelle s’appuie sur le pari de l’intelligence : tous les enfants, quelque soit leur âge, leur histoire ou leur environnement ont le pouvoir d’apprendre et de progresser. Le système éducatif doit s’adapter aux besoins des enfants et leur proposer un environnement qui favorise leur construction intellectuelle, affective et sociale. L’enseignant accompagne l’enfant dans sa construction et lui permet de devenir autonome à partir de méthodes actives.L’Education Nouvelle s’appuie sur le principe de la co-éducation : Il n’est pas seul à accomplir cette tâche puisqu’il s’appuie sur les compétences de professionnels aux statuts différents (animateurs, ATSEM…) qui sont en liaison directe avec les enfants. Les parents occupent une place privilégiée et sont associés à part entière au projet éducatif. Un partenariat avec les collectivités locales, et principalement la municipalité est recherché.

La ludothèque

Parce que jouer et apprendre vont de paire, les cycles 1 et 2 ont mené un travail de réflexion avec Cécile, ludothécaire, afin de réaménager les espaces communs, achalander le parc « jeux », et réhabiliter le jeu libre.

L’idée est d’organiser une vraie ludothèque dans les halls du cycle 1, avec un pôle bricolage, poupée, guichet multi services (salle d’attente du docteur, le guichet de la poste, la fosse de la salle de spectacle…) un pôle jeux de construction/voiture/train et la ferme un pôle dans les serres pour manipulation de semoule/eau/riz un coin calme/livre le long des baies vitrées du patio

Cette ludothèque serait en accès libre sur la journée, par exemple dès l’accueil pour les PS/MS/GS lors de temps personnels, selon l’envie des PS après une activités dirigée pour les MS/GS en temps calme l’après midi

La posture des adultes.
Ces derniers doivent être bienveillants et un soutien au jeu de l’enfant. Etre là, disponible, sans juger, en laissant les enfants faire selon leur besoin être en soutien du jeu, remettre un déguisement, boire un faux café, se faire soigner, réparer une voiture… Le regard bienveillant de l’adulte sur le jeu de l’enfant met en valeur cette activité, « ce que tu fais est important ».
L’aménagement de l’espace.
Il doit être réfléchi en fonction du projet (nombre d’enfant, surface…). Il conditionne une grande partie du jeu. Il faut que les enfants puissent se repérer dans l’espace (tapis, affichages, codes couleurs), les espaces soient clairement identifiés (coin « marchande », coins jeux de constructions, coins dessins, coins puzzle), le rangement soit simple et bien compris des enfants (grosses caisses colorés avec photos des objets à ranger).
Choix des objets et des jouets.

Le choix doit être suffisamment riche et les objets/jouets évocateurs :
ils sont des appels à jouer
ils nourrissent et enrichissent le jeu de l’enfant
Ils seront évolutifs en fonction de l’âge des enfants
Grâce à ces moments de « liberté » de jeux, les enfants deviendront des petits explorateurs, des petits scientifiques, des petits créateurs ; ils rêveront, s’entraideront et pourront s’exprimer.
Le jeu est l’activité la plus naturelle chez l’enfant, il sait comment jouer, il en a besoin.

Et si on leur offrait cette possibilité quelques heures par semaine ?

Biblio

L’école mosaïque

LE livre de l’école ouverte des Bourseaux. Il a été écrit après 20 ans d’existence de l’école par l’équipe pédagogique d’alors. Il décrit et explique les pratiques de l’école ainsi que son histoire. Se procurer l’ouvrage : CDDP du Val d’Oise.

Le devenir des anciens élèves de l’école publique des Bourseaux

Rapport de recherche-action conduite par Olivier BRITO, sous la direction de Jacques Pain du CERIC « Centre d’études, de recherches, et d’interventions de crise » en décembre 2009. Université Paris Ouest Nanterre la Défense Sciences de l’Education. Equipe « Crise, Ecole, Terrains Sensibles » Ecole Doctorale 139 Rapport complet Synthèse du rapport