La pédagogie nouvelle

L'éducation nouvelle, qu'est-ce que c'est ?

L’Education Nouvelle est un mouvement pédagogique qui est né au début du XXème siècle. Il porte résolument un autre regard sur l’Enfant qui se construit.

L’Education Nouvelle s’appuie sur le pari de l’intelligence et du tous capables : tous les enfants, quelque soit leur âge, leur histoire ou leur environnement ont le pouvoir d’apprendre et de progresser. Le système éducatif doit s’adapter aux besoins des enfants et leur proposer un environnement qui favorise leur construction intellectuelle, affective et sociale. L’enseignant accompagne l’enfant dans sa construction et lui permet de devenir autonome à partir de méthodes actives favorisant ainsi l’expérience personnelle. L’élève, acteur de ses apprentissages, mettra davantage de sens s’il manipule et comprend les enjeux des situations de recherche dans lesquels il s’implique. L’Education Nouvelle s’appuie sur le principe de la co-éducation. Les valeurs essentielles de l’éducation nouvelle étant avant tout : la mise en activité des élèves, la motivation, le projet, le respect de l’enfant, la coopération et la formation à la liberté. L’enjeu de la pédagogie nouvelle serait que l’enfant doive « s’épanouir » grâce à un environnement bienveillant centré sur la coopération et l’entraide.

Les instances de la vie coopérative vers une autonomie de l’enfant
L’équipe des Bourseaux soucieuse d’accompagner chaque enfant sereinement dans sa scolarité institutionnalise, sur temps scolaire, des temps de vie coopérative à savoir :

  • Le multi-âge (école organisée en cycle)
  • Le tutorat
  • L’organisation d’échanges en groupes de pairs
  • Les réunions de coopération
  • Les instances de régulations de conflits
  • Les projets 
  • Les groupes compétences 
  • Le départ en classe de découverte pour tous les élèves chaque année
  • L’appropriation des locaux et de l’architecture particulière de l’école (détentes intérieures, coins jeux…)

De plus, l’enfant n’est pas seul puisqu’il compose avec différents partenaires aux statuts différents tout au long de sa scolarité : enseignants, animateurs, ATSEM… qui sont en liaison permanente avec les enfants. Les parents occupent une place privilégiée et sont associés à part entière au projet éducatif.

« Le respect de l’enfant implique qu’il soit partie prenante des règlements qui régissent sa vie » 

Alexander Neill
(Libres enfants de Summerhill)

La ludothèque

Parce que jouer et apprendre vont de paire, les enseignants ont mené un travail de réflexion avec Cécile, ludothécaire, afin de réaménager les espaces communs, achalander le parc « jeux », et réhabiliter le jeu libre.

L’idée est d’organiser une vraie ludothèque dans les halls du cycle 1, avec de nombreux pôles (bricolage, poupée, guichet, jeux de construction…)

Cette ludothèque serait en accès libre sur la journée, par exemple dès l’accueil pour les enfants de cycle 1 ou pendant des temps calmes.
Le jeu est l’activité la plus naturelle chez l’enfant, il sait comment jouer, il en a besoin.

Et si on leur offrait cette possibilité quelques heures par semaine ?

Biblio

L’école mosaïque

Le livre de l’école ouverte des Bourseaux. Il a été écrit après 20 ans d’existence de l’école par l’équipe pédagogique d’alors. Il décrit et explique les pratiques de l’école ainsi que son histoire. Se procurer l’ouvrage : CDDP du Val d’Oise.

Le devenir des anciens élèves de l’école publique des Bourseaux

Rapport de recherche-action conduite par Olivier BRITO, sous la direction de Jacques Pain du CERIC « Centre d’études, de recherches, et d’interventions de crise » en décembre 2009. Université Paris Ouest Nanterre la Défense Sciences de l’Education. Equipe « Crise, Ecole, Terrains Sensibles » Ecole Doctorale 139